Inscrivez-vous pour la recevoir :

La rainetteSaison théâtraleAchetez en Villeneuvois
Accueil > Vie pratique > Propreté et déchets > Propreté : les pollueurs sanctionnés !

Propreté : les pollueurs sanctionnés !

En matière de propreté  il y a le temps de la sensibilisation celui de la facilitation la municipalité vient de passer à celui de la sanction. Des opérations « coup de poing » sont menées ponctuellement face aux incivilités des habitants irrespectueux de la ville et de la salubrité publique.

Villeneuve n'est pas une poubelle à ciel ouvert. Chaque jour, tout un bataillon d'hommes et d'engins entame son travail à l'aube pour que chacun se réveille dans une ville propre. Chaque jour, une équipe de deux agents supplémentaires sillonne la ville pour ramasser des détritus abandonnés à côté des 31 points d'apport volontaire installés intra-muros. En 8 mois, ils ont ramassé 81 tonnes de dépôts sauvages rien que dans ce petit périmètre. Et malgré cela, chaque jour, on entend dire que certains endroits de la ville sont sales. La question est plutôt : qui est sale ?

Opération « coup de poing » menée en lien avec la police municipale pour un coup de propre sur la ville.
Opération « coup de poing » menée en lien avec la police municipale pour un coup de propre sur la ville.

Parce que côté Ville, un véritable plan d'attaque a été déployé : augmentation des points d'apport volontaire, renforcement des équipes par l'emploi de personnes en réinsertion à la Régie du Territoire, délégation du service des encombrants à la ressourcerie d'Hautefage-la-Tour pour redéployer les agents sur les missions de collecte, présence d'un concierge de centre-ville, des animateurs de tri formés se sont rendus sur les marchés pour sensibiliser, accompagner... En parallèle, des campagnes informatives et incitatives ont été lancées. Bilan : le tonnage des dépôts sauvages ne faiblit pas.

Sanction pour les pollueurs

La mairie est donc passée à la vitesse supérieure. L'heure est désormais aux sanctions pour les pollueurs. Ils sont passibles d'une amende pouvant aller de 68 à 2 500 euros. La police municipale a renforcé les liens avec les services de la collectivité et cinq agents de la régie Propreté ont été assermentés pour procéder aux verbalisations. Depuis janvier, 119 ont déjà été dressées, ainsi que des rappels à l'ordre, transmis par courriers aux intéressés.
Des opérations « coup de poing » sont aussi menées ponctuellement sur le terrain, à des dates connues des seuls services. Ce renforcement de la surveillance et des sanctions semble porter ses fruits puisque sur les cinq dernières semaines, une réduction de 30 % du tonnage de dépôts sauvages a été observée.
Mais la propreté, véritable poison pour e cadre de vie en centre-ville, est un sujet de crispation chez de nombreux habitants et commerçants. « Les gens sont sales, s'exclame ce quadra exaspéré par l'état des certaines zones. Ils sont sales chez eux, pourquoi seraient-ils propres dans la rue ? ». « Le dimanche, en centre-ville, il y a des déchets par terre, sous les voitures ! N'hésitez pas à cartonner, y'en a marre ! » écrit même Béber sur le profil facebook de la ma1ne, rejoint par d'autres internautes qui parlent « d'irrespect, de je-men­foutisme et de bêtise ».
Cette prise de conscience, et les réactions courroucées de certains habitants envers leurs voisins indélicats, amènent un changement de comportement sensible. L'effort se poursuit avec ce leitmotiv municipal : vous aimez la ville? Aimez-la au sens propre !

Mémo pratique



Dernière modification : jeudi 07 novembre 2019