Inscrivez-vous pour la recevoir :

La rainetteSaison théâtraleAchetez en Villeneuvois
Accueil > Interview de maire : Villeneuve retenue pour "Action Coeur de Ville" !

Interview de maire : Villeneuve retenue pour "Action Coeur de Ville" !

La bonne nouvelle est arrivée ce printemps : Villeneuve-sur-Lot fait partie des 222 villes retenues par le Gouvernement pour le plan « Action Coeur de Ville », un programme qui prévoit de débloquer 5 milliards d’euros sur 5 ans pour soutenir leurs actions. Villeneuve est plus que prête.

Patrick Cassany maire de Villeneuve-sur-Lot

Quelques semaines après l’annonce du Ministre de la Cohésion des Territoires, où en est-on ?
Villeneuve est prête ! Elle est prête parce que depuis ces dernières années, nous conduisons de nombreuses actions de façon globale et cohérente en faveur du centre-ville. Elles concernent l'habitat, les espaces publics, le commerce ou le patrimoine. Nous avions envoyé à Paris un dossier de candidature comprenant 3 axes et 25 actions. Sans tarder, j'ai rencontré les principaux partenaires : État, Caisse des Dépôts, établissement public foncier régional... et l'hôpital pour pouvoir intégrer le ré-aménagement du site de Saint-Cyr dans ce dispositif. L'objectif est de signer en juin une convention avec l'État qui précisera les projets ainsi que les modalités et le montant du soutien de l'État.

Quelles sont les actions déjà lancées ?
En novembre, quand le gouvernement a annoncé le plan Cœur de Ville destiné aux villes moyennes, j'ai immédiatement écrit au Premier ministre pour lui dire qu'à Villeneuve nous étions candidats. En effet, ces dernières années, nous avons engagé et de nombreuses actions dans les domaines que le Gouvernement indique vouloir soutenir : habitat, commerce, cadre de vie et patrimoine.

Plusieurs projets sont sur le point de démarrer dans ce cadre : la poursuite de l'OPAH-RU, la construction de 14 logements pour le Foyer des Jeunes Travailleurs rue Lakanal, la rénovation de la venelle de Paris pour permettre d'aménager les immeubles riverains, l'installation de la Mission locale rue de Casseneuil pour remettre du service public en centre-ville.

Il y a aussi la rénovation et l'agrandissement du cinéma avec le réaménagement du boulevard de la Marine, la création d'un espace de co-working et, bien sûr, les aides aux commerces.

Sans oublier les travaux en cours sur les berges du Lot rive gauche, et ceux qui se poursuivront aux abords du Musée et de la Halle, ainsi que le lance-ment d'une étude pour créer une voie verte jusqu'à Rogé en longeant le Lot. Pour la rénovation et la va-lorisation du patrimoine, les travaux de la chapelle des Pénitents vont démarrer, ainsi que l'étude sur la rénovation du théâtre Georges-Leygues.

Ce plan permettra-t-il de lancer de nouvelles opérations ?
A ce jour, nous ne connaissons pas encore les modalités de fi-nancement de l'État, mais il est évident que si les aides sont conséquentes, elles nous per-mettront d'avancer plus vite et de programmer d'autres opéra-tions.

Le centre-ville fait l’objet de toutes les attentions. Son attractivité représente-t-elle un enjeu plus large ?
Ce plan est destiné aux villes moyennes qui connaissent toutes les mêmes problématiques liées à la qualité de l'ha-bitat et aux changements de nos modes de consommation. C'est important pour ces villes moyennes, comme Villeneuve-sur-Lot, mais aussi pour tous les territoires qui les entourent. Ces villes ont très souvent un rôle de centralité fort. Elles irriguent les territoires environnants. Villeneuve est le cœur de toute son agglomération, et son attractivité impacte donc la vie de toutes les communes voisines.


Dernière modification : mercredi 09 mai 2018