L'équipe municipaleLe nouveau conseil municipal de Villeneuve-sur-Lot a été installé ce vendredi 3 juillet 2020.
Conseil municipal en vidéoRetrouvez les séances du conseil municipal en images. Conseil municipal du jeudi 30 juillet 2020

Inscrivez-vous pour la recevoir :

La rainetteSaison théâtraleClick en Villeneuvois
Accueil > Ma Ville > Hommage national à Samuel Paty

Hommage national à Samuel Paty

Samuel PatyA midi, devant l’Hôtel de Ville, Villeneuve-sur-Lot a rendu hommage à Samuel Paty, professeur assassiné la semaine dernière à Conflans Sainte Honorine.

Après la lecture de "Liberté", poème de Paul Eluard, par cinq jeunes villeneuvois, Guillaume Lepers, maire, a prononcé un discours suivi d'une minute de silence. Le rassemblement s'est conclu par la Marseillaise, interprétée par l’Harmonie municipale.


DISCOURS DE GUILLAUME LEPERS, MAIRE DE VILLENEUVE-SUR-LOT

Mesdames et Messieurs,

Aujourd'hui, nous sommes réunis pour rendre hommage à Samuel Paty, professeur d'histoire géographie en charge de l'enseignement moral et civique au collège du Bois d'Aulne à Conflans Sainte-Honorine, assassiné brutalement et lâchement vendredi 16 octobre dernier.

Enseignant dévoué, engagé, dynamique et apprécié de ses élèves, Samuel Paty est mort. Il est mort parce qu’il exerçait son métier en toute liberté et en toute conscience. Il est mort parce qu’il travaillait à construire l'esprit critique. Il est mort parce qu’il s’efforçait de former les citoyens de demain dans le respect des valeurs de notre République.

L'acte barbare, absurde et révoltant dont il a été l'innocente victime a ébranlé l'ensemble de la nation française.

En cet instant, mes pensées les plus émues vont à « Monsieur Paty », comme l'appelaient ses élèves, et à ses proches. Elles vont aussi à l'ensemble du corps enseignant, bouleversé, meurtri, auquel je souhaite témoigner toute ma solidarité. Nos enseignants, en plus de la transmission de leurs savoirs, sont aussi les représentants de l'école de la République et de la transmission de ses valeurs.

Leur porter atteinte, c'est anéantir des décennies de construction d'une éducation pour tous ; c'est attaquer la liberté d'enseigner, d'apprendre de se forger une opinion ; c'est fermer les portes de la connaissance.

Les défendre, au contraire, c'est porter l'héritage des Lumières, de Diderot, de Voltaire, qui ont fait de la lutte contre l'obscurantisme leur cheval de bataille. C'est porter l'héritage de notre nation républicaine auprès de nos concitoyens.

En tant que maire, mais aussi en tant que citoyen, je connais l'engagement quotidien et le dévouement des enseignants au service de nos enfants et de nos jeunes, pour les accompagner dans leur construction collective et individuelle. Les enseignants attisent la curiosité, ouvrent et préparent les esprits à la réflexion, en leur donnant la possibilité de penser librement, par eux-mêmes.

Comment cette construction serait-elle possible sans éducation, sans culture, sans confrontation des idées ? Comment serait-elle possible si un modèle de pensée unique devait s'imposer à nous, sans partage, sans débat, sans vie sociale ?

L’assassinat de Samuel Paty est un choc pour la nation toute entière, un choc profond qui atteint notre société, notre démocratie, notre République. Cet acte inqualifiable bafoue nos valeurs. Il est une attaque violente contre la liberté d'expression et le principe de laïcité.

Face à ce fléau de la terreur qui vise quotidiennement les fondements de notre démocratie, notre pays ne peut plus se contenter de paroles. Il est plus que temps d’engager des mesures concrètes et des actes forts pour lutter contre cette barbarie et cette violence d'un autre âge.

Aujourd'hui, ce rassemblement devant la Maison commune de notre ville est un symbole partagé. Le symbole de l'union, main dans la main, contre toute les formes d'obscurantisme.

Notre pays doit mobiliser toutes ses forces vives et poursuivre la lutte pour défendre coûte que coûte ses fondements que sont la Liberté, l'Egalité, la Fraternité.

Ce drame épouvantable doit nous montrer le chemin. Ne nous rendormons pas ! Réveillons-nous ! Éveillons nos consciences et défendons tous ensemble nos valeurs, pour que nos enseignants puissent exercer leur métier, celui d'éduquer les consciences de nos enfants, librement et sans crainte.

La liberté de penser est une grande richesse, héritée d'un long combat, et nous ne pouvons laisser l'ignorance et l'aveuglement la détruire !

Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie, a été assassiné en France, en 2020, à cause de dessins.

En sa mémoire, je vous demande d'observer maintenant une minute de silence.

hommage à Samuel Paty

Dernière modification : vendredi 30 octobre 2020