Inscrivez-vous pour la recevoir :

La rainetteSaison théâtraleAchetez en Villeneuvois
Accueil > Ma Ville > Compte administratif 2019

Compte administratif 2019

En raison de la crise sanitaire et de l’état de confinement décrété mi-mars 2020, la présentation du compte administratif de la Ville a dû être reportée. Ce document, qui rend compte de la réalisation des dépenses et des recettes de l'année précédente est présenté ce soir. Il est préalable au vote du budget primitif qui lui, devra intervenir avant le 31 juillet de cette année.
 

Le compte administratif, c’est quoi ?
Il s’agit du bilan financier de la commune ; il permet d'établir une analyse financière et d'apprécier l'écart entre les propositions de dépenses et de recettes adoptées lors du vote du budget primitif, et la réalité de leur exécution. À ce titre, son examen constitue un acte majeur de la vie communale.
 

Le Compte administratif de Villeneuve-sur-Lot : objectifs tenus !
Grâce à des efforts de gestion continus, et conformément à ces engagements, la Ville présente un compte administratif correspondant aux prévisions, dont les résultats sont bons en terme de gestion financière de la Ville.

Les éléments à retenir :

Le cap financier visé est atteint, à savoir :
  • Le maintien de l’épargne brute  : proche de 4 M€, soit 13,4 % de taux d’épargne.
  • La poursuite du désendettement de la Ville : -5,1 M€                                                                                       
  • La reprise des investissements
  • Des taux d’imposition des ménages inchangés depuis 11 ans.                                                                    

Chiffres clés :

L’épargne : l’épargne brute -l’équivalent du bénéfice dégagé par une entreprise-, est destinée à être réinvestie en totalité. Elle est déterminante pour fixer le niveau d’investissement et le recours à l’emprunt. On l’appelle aussi « capacité d’autofinancement ».
Pour une Ville de plus de 10 000 habitants, elle doit se situer au niveau de 10 % des recettes de fonctionnement, soit a minima 3 M€ pour Villeneuve. Entre 2014 et 2018, fortement impactée par la baisse de la DGF (-1,7 M€ entre 2014 et 2017), elle s’est néanmoins maintenue.
                          
→ En 2019, elle s’est hissée au niveau de 4 M€, ce qui porte le taux d’épargne à  13,4 %.
Pour mémoire, ce taux était de 9,4% en 2014.

La capacité de désendettement : c’est le ratio principal à suivre car il intègre l’épargne et la dette. Inférieur à 10 ans, il est signe de bonne gestion. C’est donc l’objectif que s’est fixé la Ville. Là encore, les résultats sont au-delà de ceux espérés. L’effort porté sur l’investissement a permis de réduire l’endettement et donc, par voie de conséquence, l’impact des charges financières.

→  En 2019, elle est de 6,2 ans (contre 10,2 ans en 2014)
→ L’encours de la dette aura été réduit de -5,1 M€ (soit -17%) : la capacité de désendettement a quasiment doublé !


Fonctionnement : une gestion rigoureuse

Les efforts demandés aux services ont porté leurs fruits et des crédits non consommés sont venus abonder l’épargne ; la gestion de la masse salariale, globalement toujours contenue, est conforme aux perspectives envisagées.
                                
→ Les dépenses de fonctionnement ont été réduites de 1,2M€, soit -13 %.

                                                     
La reprise des investissements : contenus depuis 2014 en raison des incertitudes quant aux dotations de l’État, les investissements ont pu reprendre en 2018 et se sont poursuivis de façon soutenue en 2019, annoncée comme l’année des chantiers.
                                                           
Les principales réalisations ont été exécutées. Une partie des dépenses non effectuée est reportée sur l’exercice 2020 pour 1,8 M€.

→ En 2019 : les priorités budgétaires du plan annuel d’investissement (3,7 M€) sont allées à deux domaines principaux :
    . Bâtiments - terrains de sports (pour 1, 4 M€)
    . Voirie, réseaux, sécurité routière et éclairage public (pour 1,3 M€).


→ D’autres secteurs, inscrits au Plan Pluriannuel d’investissement (5,6M€ de réalisations) ont marqué 2019 par l’aboutissement de projets conséquents :

Le regroupement des deux Accueils de Loisirs, par l’extension du site de Descartes : 1,48 M€,
La halle Lakanal, pour la revitalisation économique du centre-ville et la valorisation du patrimoine historique : 240 000 € (80 % de subventions obtenues sur un coût global des travaux de 1,2M€), hors études et maîtrise d’œuvre : 136 180 €,
La rénovation complète de voiries structurantes : 600 000 €,                                                    
La réfection et l’agrandissement de l’école Guy de Scorailles pour un accueil optimum des élèves
La restauration de la chapelle des Pénitents pour l’embellissement du patrimoine culturel et l’attractivité touristique
La construction d’un tennis couvert, pour favoriser la pratique en toute saison, du club qui compte le plus de licenciés...
                                                                                                           
À souligner : cette reprise s’est faite sans toucher aux taux d’imposition sur la période, et sans revoir à la hausse les tarifs des services municipaux.

Dernière modification : mardi 09 juin 2020