Inscrivez-vous pour la recevoir :

La rainetteSaison théâtraleAchetez en Villeneuvois
  •  Marchés, concerts, visite en langue des signes, ateliers d'arts plastiques, balades en bateau, acti
  •  C'est le point d'orgue de l’été dans la Bastide. Parmi la cinquantaine de rendez-vous programmés, l
  • Chaque été, Villeneuve-sur-Lot déploie tout un programme d'animations festives et gratuites pour le
  •  Du 5 juillet au 31 décembre 2019, le Musée de Gajac présente une exposition de l’artiste peintre fr
  • Espace de proximité, de sociabilisation et de vie, la MDJ est ouverte toute l'année, elle a plusieur
  •   Une idée pour occuper les enfants durant les vacances d'été?  Le service municipal des sports orga
  • Entre ville et campagne, Villeneuve offre de multiples facettes. De nombreux lieux publics, gratuits
  •  Rénovation et extension  La Ville s'apprête à réaliser d'importants travaux de rénovation et d'exte
  •   Un tiers-lieu ouvrira ses portes, cet automne, en centre-ville de Villeneuve. La gestion et l'anim
  •  Soucieuse de la préservation de la biodiversité*, la municipalité a décidé de tester l’efficacité d
  •  Boulevard de la Marine, le cinéma sort le grand jeu : création de deux salles supplémentaires
  •      Le Musée de Gajac vient de dévoiler son programme pour l'année 2019. Expositions permanentes et
...

15 août : le clocher s'embrase !

C'est le point d'orgue de l’été dans la Bastide. Parmi la cinquantaine de rendez-vous programmés, l’embrasement du clocher de  Sainte-Catherine bat tous les records. Il s’annonce cette année encore spectaculaire et accompagné d’autres festivités en cœur de ville... Le programme complet de la soirée : 19h30 : poésie de bulles… La Compagnie Désambulles propose son spectacle « Les chimères du vent » dans toute la zone piétonne de la Bastide et autour des terrasses. Ils y créent, en musique, une ambiance apaisante et poétique, toute en bulles féeriques. 20h : changement de sons et d’ambiance puisque c’est le groupe Variation qui prend la relève et donnera le ton depuis la place Lafayette. Sur la scène, située cette année à l’angle nord-ouest de la place, les 10 musiciens et les deux chanteurs comptent bien enflammer les pavés avec la variété rythmée d’une vraie ambiance soir d’été ! Sur place, stands de confiseries et en-cas avec un stand du Marché Italien qui se délocalise pour l’occasion... 21h45 : c’est sur le parvis que ça se poursuit avec un spectacle du feu et jonglage assorti de jeux de lumières. Deux artistes talentueux alterneront performances très visuelles et effets circassiens lumineux contemporains. 22h : embrasement du clocher. Sitôt les derniers scintillements de l’embrasement dissipés, le groupe Variation reprendra le pouvoir, toujours place Lafayette, pour « ambiancer » la fin de soirée sur des airs très dansants ! Bon à savoir : le périmètre de sécurité propre à l’embrasement est étendu. L’accès par la rue Sainte-Catherine, côté droit de l’église, sera fermé par des barrières. Les piétons pourront emprunter la rue Ozanam et la rue des Girondins ou, bien sûr, accéder depuis la place Lafayette. Entre animations familiales, musique, spectacles et embrasement, la soirée du 15 août promet une belle ambiance. Il est en passe de devenir une tradition villeneuvoise. L’embrasement du clocher le plus emblématique de la Bastide, programmé le 15 août depuis deux étés par la Ville, se prépare activement. Et c’est bien entendu la structure Villeneuvoise Bugat Pyrotechnie et ses talentueux artificiers qui a été retenue pour créer un nouveau spectacle. « Pas de répétition générale » Dans ses locaux techniques de La Sylvestrie, Denis Lagrange le gérant, ne cesse de peaufiner sur le papier les détails chorégraphiques de ce ballet pyro-symphonique. Tableaux, trajectoires, effets, rythme, tout est pensé, décrit, minuté, car chez les artificiers, il n’y a pas de répétition générale ! « La pyrotechnie, ce n’est pas poser un pétard et allumer la mèche, explique-t-il. Il y a toute une chaîne à maîtriser : la sécurité qui est prioritaire, la réglementation à respecter, le stockage, le montage, la fabrication, le transport, tout en gardant à l’esprit que le spectacle doit rester une fête ». D’or et d’argent Se renouveler ne lui pose aucun problème, c’est même le défi permanent qui l’anime. Et pour cette édition, en artificier passionné qu’il est, c’est la structure même qu’il va modifier. « L’idée est de privilégier la lumière au bruit, de doser la puissance et d’œuvrer avec finesse et élégance » . Ce raffinement de la composition passera par une alternance des effets, entre les fontaines qui se déploient progressivement sur plus de 7 mètres et les gerbes d’étincelles dont les éclats instantanés ne brillent que quelques secondes. La sobriété des couleurs sera également la règle, avec un déploiement de la palette des argentés et de la gamme des ors, des plus poudrés aux plus scintillants… 300 marches Mais cette poésie musicale de lumières ne saurait s’écrire sans une solide orchestration. Quinze minutes de feux demandent au préalable création, fabrication des artifices sans oublier l’installation qui, à elle seule, demande deux jours de travail. Pour ce faire, 5 techniciens seront mobilisés qui entameront dès mercredi la mise en place des structures de fixation des effets sur le clocher. Une étape « sportive » puisqu’il devront gravir les 300 marches de l’édifice et ce, plusieurs fois par jour… « Mais la magie du spectacle mérite tous les efforts  ». Une magie à venir partager e

15 août : le clocher s'embrase !
Ville amie des ainesAgendaz 21Ville fleurieVille amie des enfants